Norma Jeane
invité(e) par Giovanni Carmine

 
 

« Potlach 11.1 / The dead end strategy », 2007
Terreau, végétaux, système d’arrosage et éclairage
480 x 480 cm
Courtesy de l'artiste.
Remerciements aux Dr Giusto Giovannetti et Dr Walter Ferrero.
Avec le soutien du CCS valle d'Aosta (Centro Culture Sperimentali) et de SMAT Gruppo (Societa Metropolitana Acque Torino)

 

NORMA JEANE
née en 1962 à Los Angeles vit et travaille en Italie
Norma Jeane est née à Los Angeles la nuit même où Marylin Monroe (la star) mourut. En prenant possession de ses informations personnelles, en renonçant à un sexe en particulier et en se créant de multiples personnalités, Norma Jeane produit de nombreuses versions “copiées/collées” de son personnage, dans lesquelles différents traits de personnalités coexistent. Norma Jeane est donc un(e) artiste sans corps et sans biographie autre que celle de son parcours artistique. Les installations et interventions de Norma Jeane portent sur la question des biens de consommation, et produisent des situations paroxystiques d’interactions et de rejets.

"Blow stuff up" ("faites sauter le truc")
Marie-Claire Cordat a été invité à incarner Norma Jeane pendant le vernissage de la Biennale à la Sucrière. Deux frigos de bière sont à sa disposition; elle a la liberté de boire sans modération. Il s’agit d’une expérience d’incontinance, sans médiation.

Marie-Claire Cordat (Norma Jeane 7.1)
Ancienne élève d'Orlan aux Beaux-Arts de Dijon Marie-Claire Cordat se définit comme une actionniste gnostique. Figure de proue de l'underground lyonnais depuis le début des années 90, elle n'a de cesse de hurler contre l'absurdité du monde. Une révolte faisant écho aux déchirures extatiques d'Antonin Artaud. Activiste enragée, elle livre sa guérilla à coups de mitraillette verbale et d’actions corporelles, la plus efficace de ses armes. Elle a été la responsable de la programmation artistique et la fondatrice du centre culturel le Pez Ner à Villeurbanne, de 1996 à 2000.
www.myspace.com/mccordat

GIOVANNI CARMINE
né en 1975 à Bellinzona, Suisse vit et travaille à Zürich et St-Gallen, Suisse
Directeur de la Kunsthalle de St-Gallen, Giovanni Carmine organise au titre de commissaire indépendant des expositions pour diverses institutions: Centro d’arte Contemporanea Ticino, Kunstraum Walcheturm, Helmhaus Zurich, Swiss Institute de New York. Il écrit régulièrement pour “Flash Art”, “Kunst-Bulletin” ou “Parkett”.

 

 

L’oeuvre produite par Norma Jeane pour la Biennale consiste en une culture de plantes
variées poussant sur un terreau extrait de la station d’épuration de Turin, en Italie.
Constamment éclairée, cette culture évolue dans le temps et permet, à partir de déchets, de recréer un cycle de vie.