Paul Chan & Jay Sanders

 
  photo: Blaise Adilon

Programmation vidéo

1 – Ei Arakawa/Sergei Tcherepnin
“Rhapsodie Grandiose”, 2008
12min 08s
Courtesy des artistes

2 – Richard Maxwell
“The Feud Other”, 2007
(“L’autre inimitié”)
23min 31s
Courtesy de l’artiste

3 – Ron Amstutz
Extrait: “Stairs”, 2007
3min 31s
Courtesy de l’artiste et Wallspace Gallery

4 – Ron Amstutz
Extrait: “Crutches”, 2007
3min 54s
Courtesy de l’artiste et Wallspace Gallery

5 – Jabari Hall-Smith
“Lil’ Big Hed”, 2006
(“p’tite grosse tête”)
5min 00s
Courtesy de l’artiste

6 – Stuart Sherman
“10th Spectacle (Portraits of Places)”, 1980
29min 33s
Courtesy Estate of Stuart Sherman

7 – Linda Montano
“Mitchell’s Death”, 1978
(“La mort de Mitchell”)

8 – Charles Atlas
“Hail the New Puritans”, 1985-86
(“Sus aux Nouveaux Puritains”)

9 – A.M. Baggs
“In My Language” 2007

10 – Leslie Thornton
“The Last Time I Saw Ron”, 1994
(“La dernière fois que j’ai vu Ron”)

 

11 – Richard Foreman
“Wake Up Mr. Sleepy:
Your Unconscious Mind is Dead”, 2007
(“Réveillez-vous M. Endormi : votre inconscient est
mort”)
1h 06min 13s
Courtesy de l’artiste

12 – Gregg Bordowitz
“Habit”, 2001

13 – Chris Marker
"2084: Video clip pour une réflexion syndicale
et pour le plaisir”, 1984

14 – Isa Genzken
“Chicago Drive”, 1992
16mm, couleur, son
25min
Camera: Ray Wang
Courtesy Galerie Daniel Buchholz, Cologne

15 – Tony Conrad
“Door”, 1970 – 2007
4min 59s
Courtesy de l’artiste et Greene Naftali

16 – Tony Conrad
“Window”, 1970 – 2007
5min 04s
Courtesy de l’artiste et Greene Naftali

17 – Maurico Kagel
“Antithese”, 1965

18 – Wynne Greenwood & K8 Hardy
“New Report: Unknown Artist”, 2006
(“Nouveau rapport: Artiste inconnu”)
16min 30s
Courtesy des artistes et Reena Spaulings Fine Art

19 – Travis Wilkerson
“National Archive V. 1”, 2001
15min 00s
Courtesy de l’artiste


Avec le soutien de l’ISKRA

 

PAUL CHAN
né en 1973 à Hong Kong vit et travaille à New York

JAY SANDERS
né en 1975 à Ogden, USA vit et travaille à New York
Paul Chan réalise des films et applications numériques interactives qui explorent les ramifications sociales et politiques liées à la convergence entre l’homme et la machine. Jay Sanders est essayiste, commissaire et directeur de la Greene Naftali Gallery à New York. Ils sont tous les deux invités à concevoir une programmation vidéo spécifique pour la Biennale de Lyon.

 

 

A l’occasion de la Biennale 2005, paul chan avait exposé une vidéo sur un écran rectoverso.
En 2007, il est convié, avec jay sanders, à produire une séquence d’exposition de
vidéos et films récents et anciens qui semblent anticiper la décennie en cours, parmi lesquels des oeuvres de Richard Foreman, Richard Maxwell, Chris Marker ou Mauricio
Kagel.