Adrià Julià
invité par Lauri Firstenberg

 
  photo: Blaise Adilon

«A means of passing the time », 2007
Projection 16 millimètres
Courtesy de l’artiste, LA><ART, Los Angeles
Avec le soutien de l’American Center Foundation et du Ministère de l’Education et de la culture de la Région Catalane
Avec le soutien de Sikkens Vachon

 

ADRIÀ JULIÀ
né en 1974 à Barcelone vit et travaille à Los Angeles
Les vidéos et photographies d’Adrià Julià explorent les notions d’habitat, de temps et de sociabilité, qu’il s’agisse de cerner le regard des nouveaux propriétaires d’un lotissement de Valencia en Californie ou d’explorer les racines de la Villa Basque en Californie, conçue en 1960. Le projet qu'il présente à Lyon et à LA><ART à Los Angeles s'intitule "A Means of Passing the Time" - un film en noir et blanc réalisé en collaboration avec les interprètes d'USO.

LAURI FIRSTENBERG
ne en 1972 Los Angeles, USA vit et travaille Los Angeles
Directrice et commissaire de LA><ART and précédemment Directrice assistante et commissaire du MAK Center for Art and Architecture de Los Angeles, et commissaire d'Artists Space à New York, Lauri Firstenberg a organisé entre autre des expositions consacrées à Isaac Julien, Daniel Joseph Martinez, Thomas Lawson, Lisa Tan, Mark Bradford, Didier Fiuza Faustino, Zaha Hadid, Ruben Ochoa, Charles Gaines. Elle écrit
régulièrement pour "Art Papers" , "Contemporary", "Frieze" et s'apprête à lancer "L'art", un nouveau magazine en ligne dédié à l'art contemporain.

 

 

Le film 16mm d’Adrià Julià se fonde sur les performances de théâtre interactif régulièrement créées au sein des bases militaires américaines à l’étranger. Le comédien Mark Gower, qui fait partie du ministère de la Défense, rejoue dans « Un moyen de passer le temps » une de ces performances proches de la pantomime. En faisant irruption dans le salon d’un voisin, les acteurs de l’armée américaine s’efforcent de redonner aux familles le sentiment d’être « back home », de retour chez eux. Les interactions sociales qui découlent de ces pantomimes, les représentations, signes et valeurs qui permettent à chacun de se situer d’un point de vue psychologique et géographique sont ainsi dévoilées dans l’oeuvre d’Adria Julià.