Tino Sehgal
invité par Jens Hoffmann

 
  photo: Blaise Adilon

« Selling out », 2002
Avec les oeuvres de la collection du Musée d'art contemporain de Lyon:
Dan Flavin, "Untitled" (to the real Dan Hill), 1978
Dan Graham, "Triangle Solid with Circular Insert - Variation B", 1991
Larry Bell, "First & Last", 1981-1989
Avec le soutien du British Council

 

TINO SEHGAL
né en 1976 à Londres vit et travaille à Berlin
Les oeuvres de Tino Sehgal sont fondées sur un protocole d’interprétation d’une série d’actions, dans un contexte donné, qui ne laissent aucune trace ni documentation. Ces pièces apparaissent comme la réalisation d’actes aux limites de l’étrange, du perceptible, très légèrement décalés par rapport aux attentes habituelles de la communication. Elles interrogent l’ensemble du dispositif de production, de reconnaissance et de transmission de l’art. L’oeuvre choisie pour la 18 Biennale 2007 implique l’économie du musée, la relation au public et à l’économie de l’exposition.

JENS HOFFMANN
né en 1972 à San José – Costa Rica - vit et travaille à San Francisco
Ancien directeur des expositions à l’ICA de Londres, Jens Hoffmann est depuis 2006 directeur du CCA Wattis Institute for Contemporary Arts à San Francisco. Il enseigne régulièrement au Goldsmith Institute de Londres et a publié de nombreux ouvrages, dont “The Next Documenta Should be Curated by an Artist”(Revolver, 2004).

 

 

«La principale préoccupation de Tino Sehgal tourne autour de ce qu’il décrit comme
une «production» et une «dé-production», et qui est fondamentalement liée aux moyens qu’il utilise le plus souvent pour présenter son travail: la danse, le chant et la
parole (généralement dans l’espace clairement défini d’un musée ou d’un centre d’art).
Sehgal voit ceux-ci dans le contexte des arts visuels actuels et met l’accent sur la transformation des actes plutôt que sur celle des matériaux. »
Jens Hoffmann - Catalogue p. 156