Minerva Cuevas
invitée par Joanna Mytkowska

 
  photo: Blaise Adilon

«Social Entomology », 2007
Microscopes, insectes, son, projection, diapositives.
Dimensions variables.

«Insect Concert», 2007
En collaboration avec José Julio Diaz Infante
Courtesy de l’artiste.

Avec le soutien de Foreign Affairs Office (SRE) Mexico et de Conaculta

 

MINERVA CUEVAS
né en 1973 à Oban, Ecosse vit et travaille à Londres
née en 1975 à Mexico City où elle vit et travaille Le travail de Minerva Cuevas joue avec les relations sociales aussi bien dans l’espace virtuel que dans les musées ou dans la sphère urbaine. L’exposition n’est donc jamais seulement un lieu unique de présentation, mais une situation de développement et d’élaboration de projets plus larges. A l’occasion de la Biennale de Lyon, elle crée une installation où il est question d’un concert d’insectes.

JOANNA MYTKOWSKA
née en 1970 en Pologne vit et travaille à Paris
Historienne de l’art, commissaire et critique d’art, Joanna Mytkowska dirige le projet “Re:form”. Elle publie de nombreux textes critiques et organise de nombreuses expositions à travers le monde.

 

 

minerva cuevas fonde Mejor Vida Corp, un projet visant à créer des échanges sociaux
à travers l’art et la politique. Son travail s’élabore à partir des questions spécifiques aux lieux dans lesquels elle s’insère. Son oeuvre se présente sous des formes aussi diverses que l’installation, la vidéo ou l’expérimentation culturelle. Avec « Social Entomology », on croit pénétrer dans un cabinet d’entomologiste qui serait la réplique exacte de celui de Jean-Henri Fabre: projections d’insectes pris au microscope, ouvrages anciens dédiés à l’étude du monde animal et objets de laboratoire sont quelques uns des éléments qui composent l’installation. La bande-son est un concert de crickets réorchestré par Minerva Cuevas.

« Dans son projet pour la Biennale de Lyon, Minerva traite du concept de société au sens large, qu’elle tente de décrire à travers des métaphores empruntées aux nombreux domaines des sciences naturelles. Une de ses inspirations est venue d’une étude faite en 1858 par le pathologiste Rudolph Virchow, qui a déclaré que l’individu doit être comparé à une sorte d’arrangement social ou de société. […] Une créature comme vous et moi est en fait une société de cellules séparées. Ce raisonnement est valable également dans l’autre sens: une société fonctionne comme un organisme. »
Joanna Mytkowska - Catalogue p 196